Bienvenue sur le site de l’Association des Amis du Château et du Vieil Asnières. Ce site a été créé afin de mettre en valeur le patrimoine historique asniérois et de faire connaître, au-delà du périmètre de notre ville, le travail effectué par notre association.
Vous pourrez prendre connaissance de nos actions menées et en cours pour la sauvegarde du passé asniérois.

Welcome on the site of the Association des Amis du Château et du Vieil Asnières. This site was created to exploit the history inheritance of Asnières and to make known the work made by our association outside of the area of our town.

Nos actions

Le Château
Le château Ce château fut construit par le Marquis Marc-René de VOYER de PAULMY d’ARGENSON entre 1750 et 1752. Il choisit pour architecte Jacques HARDOUIN-MANSART de SAGONNE, petit-fils de Jules HARDOUIN-MANSART, architecte de Louis XIV pour Versailles. Pendant cette période, il va acquérir 23 propriétés, il possède ainsi 15 hectares entre la Seine au sud, et l’église et le village d’Asnières au nord, où seront installés les haras d’Asnières. Le Marquis était directeur des Haras royaux.
Notre Association depuis sa fondation en 1978 n’a cessé, sans jamais se décourager, d’entreprendre des actions pour sauver ce Château. C’est seulement en 2006 que les premières salles du rez-de-chaussée furent restaurées et, en mai 2009, l’ensemble du rez-de-chaussée. Actuellement, les travaux du premier étage sont en cours.

L’Usine Citroën
L'usine citroën Dans un passé, relativement proche, trop d’anciens sites industriels emblématiques ont été démolis. C’est pour cette raison que nous avons demandé que, dans la nouvelle ZAC « bords de Seine », soit sauvé au moins un bâtiment rappelant le passé de ce quartier.
Ce fut chose faite. L’atelier voûté, construit par l’architecte Charles KNIGHT en 1925, fut repris en 1949 par Citroën qui y installa la production d’organes hydrauliques destinés à la DS. Cette halle sera réhabilitée pour respecter l’histoire du site

La Gare Lisch
Gare LischÉchoué depuis 1897 au fond de l’impasse des Carbonnets, cet élégant bâtiment est en état de dégradation avancé, et réclame une restauration urgente. Ce sauvetage se justifie par la qualité patrimoniale de l’édifice (inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques) qui ne peut rester à son actuel emplacement en fonction des contraintes générées par la réutilisation du terrain, propriété de Réseau Ferré de France, qui demeurera exclusivement à vocation ferroviaire. Le Comité de Sauvetage de la Gare Lisch est porteur d’un projet pour lequel le département nous a demandé de lui remettre un avant-projet. Ce dernier est en voie de finalisation. Démonter l’édifice et le disposer sur un site valorisant afin de lui fournir un cadre en rapport avec la délicatesse de son architecture, le restaurer complètement, lui inventer une réutilisation dynamique, constituent l’épine dorsale de notre démarche.