Née le 1er avril 1878

Née le 1er avril 1878 au Champ-de-Mars par son ouverture au public. Après avoir accueilli les marchandises et éléments de construction destinés à l’Exposition Universelle les premiers visiteurs empruntent avec impatience cet embarcadère devenu le terminus de la ligne Grenelle-Ceinture prolongée. Son importante fréquentation, liée à l’intérêt de l’Exposition, diminuera notoirement à la clôture de celle-ci et au démontage des pavillons pour renaître dès l’ouverture de l’Exposition de 1889. Son succès sera alors considérable grâce à l’érection de la Tour Eiffel. Les voyageurs afflueront par millions.Exposition Universelle, Paris, 1889

– En 1894, les Chemins de Fer de l’Ouest ferment les voies à la circulation pour réaliser des travaux. La gare devient vide de tout usage.
– Dès 1897, l’embarcadère disparaît du Champ-de-Mars, démonté sans précautions , il sera transporté sur le lieu de son actuel emplacement. Il perdra dans cette expédition ses marquises. Remplaçant, impasse des Carbonnets, des entrepôts détruits par un cyclone local, il sera utilisé jusqu’en 1924 comme atelier. L’électrification d’une partie de la ligne lui permettra de renaître en devenant la « Gare électrique » de Bois-Colombes.
– En 1936, l’achèvement de l’enfouissement des voies et la mise en service de la nouvelle Gare de Bois-Colombes relégueront une fois de plus cet édifice à un rôle secondaire : dépôt, logement pour célibataires, gare SERNAM, stockage de divers matériels. La perte du son campanile, la construction d’un plancher intermédiaire et des modifications d’ouvertures lui porteront gravement atteinte.
– Depuis 1982, désaffectée, sa longue destruction commence. Elle échappe miraculeusement aux pics des démolisseurs par une inscription in extremis à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, en 1986, diligentée par Pierre Tullin. Depuis, de nombreux projets ont été échafaudés, hélas sans lendemain